Les peuples du Sénégal


Les Wolofs sont les plus représentés (env. 35 %). Ils sont présents dans tout le pays et en particulier dans le centre, au nord et le long du littoral Dakar - Saint-Louis et sont essentiellement de confession musulmane. Les Lébous, établis en communautés de pêcheurs dans la presqu’île du Cap-Vert et à Saint-Louis leurs sont apparentés. La langue wolof est parlée par plus des trois-quarts de la population


Les Pulaar (env. 5 %) sont composés de Foulbés, Peuls et Toucouleurs. Ils peuplent la vallée du fleuve Sénégal ainsi que la région du Ferlo.


Les Sérères (env. 20 %) vivent dans le Sine-Saloum, le long de la Petite-Côte et dans le centre du pays. Ils sont à majorité musulmane, sauf sur la Petite-Côte.


Les Diolas (env. 8 %) se trouvent surtout en Casamance, mais aussi en Gambie et en Guinée-Bissau. Ils sont majoritairement animistes et/ou chrétiens en basse Casamance et musulmans plus à l'est.


En plus de ces grands groupes, on trouve les Mandingues au Sénégal Oriental, les Soninkés, présents dans les zones limitrophes du Mali et de la Mauritanie, les Bassari et les Bédik, entre la frontière guinéenne et les limites du Parc National du Niokolo-Koba.


Dakar compte environ 3 millions d’habitants. Viennent ensuite les grandes villes de Thiès et Kaolack, puis Saint-Louis, Rufisque, Ziguinchor et Mbour. 80% de la population est concentrée le long des côtes.